Hip Hop Session au Lu99

Aucune indication, si ce n’est un panneau posé devant la porte d’entrée de l’immeuble pour l’occasion de la Hip Hop Session. On ne rentre pourtant pas aussi facilement dans le Lu99 puisque la porte est fermée. On entend le saxophone, la basse et la batterie jouer depuis la rue. Je fais alors le tour du bâtiment, et on peut en fait rentrer par la « terrasse », en se faufilant entre les poubelles commune, là où les personnes fument leur cigarette.

Deux grandes pièces se succèdent. Dans la première, un babyfoot a été poussé au fond et des personnes sont assises sur un canapé et par terre. Des épais tapis sont disposés sur le sol. Dans l’autre pièce, guitariste, saxophoniste et batteur jouent un rythme pour permettre aux hiphopeurs de raper sur les rythmes réguliers.

Hip Hop Session au Lu99. Photographie : Hugo Zusslin

Le public est jeune (20-35 ans). Un des chanteurs se dit Ossi, un autre a la peau légèrement foncée. Ce sont quelques signes d’une plus grande mixité (à prendre au conditionnel). Dans les textes, il est question de « Führer », du fait d’être Allemand, sur leur vie, mais aussi sur Leipzig, la police et l’amour bien sûr.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.