Le Kulturlounge

À quelques mètres du Rumpelkammer, se trouve un autre local, moins connu. Il n’y a aucune indication ; l’entrée est cachée derrière un mur et rien ne laisse supposer une activité, si ce n’est les personnes qui fument des cigarettes à l’entrée. Un large rideau de velours noir s’ouvre sur un petite pièce où il est possible le jeudi soir de boire une bière et parfois de voir un concert. C’est ainsi que j’ai découvert cet endroit, invité par mes collocataires à un concert de post-rock le 4 janvier 2018. Le local est probablement illégal (à vérifier). Il y avait alors une vingtaine de personnes qui dansaient. Il semble qu’il existe depuis un certain déjà, mais reste relativement inconnu. Des tentures meublent la pièce. Dans un coin, une grue à peluche de fête foraine a été démontée et une plante verte pousse désormais à l’intérieur ; au dessus un panneau de circulation interdit de circuler à plus de 30 km/h. Sur le comptoir du bar, une piñata en forme de licorne contribue à donner à la pièce une impression de chambre d’adolescent-e. Les bières et les cocktails coûtent 2,5€, ils sont servis par trois personnes différentes qui semblent à la fois gérer le local et gérer la technique pour les musiciens. À la fin du concert, un chapeau passe entre les personnes qui semblent donner. La population est assez jeune (entre 20 et 30 ans), et stylée : piercing, coupe de cheveux particulière, style vestimentaire,… (rendre analysable). Aussi, deux personnes assises sur un canapé avait l’air de venir d’un autre monde (des Allemands de l’Est peut-être). Un autre coupe de cheveux, une autre manière de se déplacer, un autre accent ; renvoie à certains clichés d’Allemands de l’Est de classes populaires (mais doit être vérifié).

Le Kulturlounge pendant un concert. Instagram, inar_family, le 26 février 2017.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.